Portrait de Jeanne

Portrait de Jeanne (brebis)

« Jeanne » – vendue
24 po x 24 po
Acrylique sur papier marouflé sur bois

Un montant correspondant à 40 % du prix de vente sera remis au Sanctuaire pour animaux de ferme de l’Estrie (SAFE).

Jeanne est une jeune brebis qui a été rescapée, en compagnie de huit membres de sa famille, d’une ferme d’élevage ovin où ils étaient sévèrement maltraités.

Au Québec, tout comme ailleurs, les moutons sont élevés pour leur viande (surtout l’agneau), pour le lait de brebis et pour la laine. La demande en viande ovine est particulièrement grande à l’occasion de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice), de Pâques, de Noël et de l’Action de grâce. Le Québec est aussi le deuxième plus important producteur d’agneau et de lait de brebis au Canada, ainsi que le troisième plus grand producteur de laine. Bon nombre d’éleveurs et d’abattoirs locaux ont été reconnus coupables de négligence ou de cruauté au fil des ans.

Pris sous l’aile de SAFE, le Sanctuaire pour animaux de ferme de l’Estrie, tous les moutons de la famille de Jeanne avaient grandement besoin de soins, car plusieurs étaient malades ou souffraient de fractures. Malheureusement, quatre d’entre eux ne survécurent pas. Pour sa part, la jeune brebis fut malade très, très longtemps. C’est pendant sa convalescence qu’elle rencontra Storm, une chèvre enjouée et affectueuse. Pendant que les deux animaux étaient soignés ensemble, le personnel vit naître un beau lien d’affection entre eux.

De nature timide et douce, Jeanne se fait parfois bousculer par les chèvres accueillies par le sanctuaire. Vive et intelligente, elle a tout de même appris à bien vivre en compagnie de ses colocataires espiègles avec le temps. Elle adore les câlins et massages, et s’endort souvent avec la tête dans son bol de nourriture. Malgré ses débuts difficiles et traumatiques, elle a rapidement compris qu’elle était en sécurité au sanctuaire et a pris goût à la compagnie des gens.

À l’inverse de beaucoup de moutons, qui sont reconnus pour être très peureux et pour fuir l’homme, Jeanne adore se faire flatter et gratouiller. Cherchant encore et encore des câlins, elle appuie tout son petit corps contre les jambes des gens qui s’occupent d’elle ou prennent un moment pour lui montrer de l’affection.

Gros plan de Jeanne la brebis

Cliquez ici pour voir d’autres portraits d’animaux de ferme.